La thrombose hémorroïdaire

21 septembre 2016

Les hémorroïdes sont un trouble fréquent qui touche de nombreuses personnes. Il s’agit d’une dilatation des veines qui devient permanente et gênante et qui selon le cas peut être douloureuse ou non. Homme comme femme, tout le monde peu souffrir de crise hémorroïdaire. Si dans certains cas elle sans gravité, il peut arriver qu’elle évolue et devienne une thrombose hémorroïdaire. De quoi s’agit-il précisément et comment peut-on en venir à bout? Nous vous apportons des éléments de réponse.

Identifier la thrombose hémorroïdaire

La thrombose hémorroïdaire est ce qu’on peut qualifier de forme aiguë de la maladie hémorroïdaire. Il s’agit d’une sorte de caillot qui se forme au niveau des veines en raison de la mauvaise circulation sanguine. Elle existe sous deux formes, soit interne, soit externe. S’agissant de la première, c’est une évolution de l’hémorroïde interne qui peut selon le cas être visible ou non à l’extérieur. Quant à la seconde forme de thrombose, elle se localise directement au niveau de l’anus et forme une protubérance plus ou moins grave selon le cas. En raison de la grosseur créée, la thrombose peut être souvent confondue à un abcès. Elle s’en distingue pourtant de part sa couleur qui se rapproche d’un bleu pour le moins translucide. Par ailleurs, elle peut s’étendre sur la totalité de l’anus. Si vous avez du mal à faire le diagnostic de vous même et de la distinguer des autres grosseurs qui peuvent apparaître dans la même zone pour d’autres raisons, n’hésitez pas à consulter. Cette forme d’hémorroïdes doit en effet être rapidement traitée.

Le traitement de la thrombose hémorroïdaire

Bien que la thrombose hémorroïdaire soit d’une certaine gravité, il est possible de la traiter de manière naturelle à la maison. L’hamamélis est une plante très efficace en ce sens. Elle permet en effet de réduire la grosseur de la protubérance et de soulager l’espace de quelques instants la douleur. Elle doit être bouillie dans de l’eau avant d’être appliquée sur la zone touchée. Faire des bains de siège est recommandé en complément de l’utilisation de cette plante, permettant de réduire l’inflammation et d’apaiser durablement les douleurs. Une bonne alimentation est aussi importante dans le traitement de la crise hémorroïdaire, celle-ci ayant un impact sur le transit intestinal. A côté de ces petites astuces pour vous débarrasser de vos hémorroïdes à la maison, il existe un traitement médical. Dans certains cas il est nécessaire de faire recours à un spécialiste pour y remédier. Ce sera notamment le cas lorsque la thrombose est d’une certaine gravité. Un professionnel de la santé sera alors bien placé pour faire un examen et vous prescrire un traitement qui soit particulièrement adapté à votre cas. Dans d’autres cas, le recours à la chirurgie est inévitable et va vous contraindre de séjourner à l’hôpital pendant quelques jours. La thrombose hémorroïdaire est une forme plus grave de la maladie hémorroïdaire qui doit être rapidement prise en charge. À la suite, il est important d’adopter une bonne hygiène de vie et une bonne alimentation pour éviter une récidive.

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://www.hemoroidetraitement.com/thrombose-hemorroidaire/

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required