Les procédés de la rhinoplastie Paris

Pour pouvoir se refaire le nez, il est nécessaire de faire appel à un chirurgien spécialisé dans la structure ostéocartilagineuse de la face et plus particulièrement du nez. En effet l’intervention va consister en divers procédés et techniques chirurgicales, qui vont être utilisés selon les défauts à corriger. Dans les lignes qui suivent, découvrez les procédés de base qui sont habituellement retenus pour obtenir les meilleurs résultats.

Les premiers actes chirurgicaux mis en œuvre lors d’une rhinoplastie Paris

Avant toute chose, sachez que tous les types de rhinoplastie Paris sont préalablement précédés d’une anesthésie, habituellement générale. L’on peut également opter pour une anesthésie locale, dans le cas d’intervention légère, mais cela doit être accompagné d’une injection de tranquillisants par voie intra-veineuse. Le choix du type d’anesthésie à appliquer doit néanmoins résulter d’une discussion préalable entre le chirurgien, l’anesthésiste et le patient. En effet, l’anesthésie est obligatoire et est essentielle, pour garantir une intervention sans douleur. Ce n’est qu’après que l’action inhibitrice de l’anesthésie que le chirurgien peut commencer l’intervention. Celle-ci débute habituellement par des incisions réalisées au niveau de la partie intérieure des narines, afin de ne laisser aucune cicatrice apparente. Dans certains cas, il est également possible de les réaliser en passant sous la lèvre supérieure. Néanmoins, selon le cas qui se présente, il peut s’avérer nécessaire de réaliser des incisions à l’extérieur du nez, soit une rhinoplastie Paris ouverte. Ainsi, pour pouvoir réduire la taille des narines, par exemple, les incisions doivent être faites au niveau des bases de ces dernières. Dans le cas d’importantes déformations à corriger, il est également nécessaire de découvrir complètement la structure ostéocartilagineuse, en réalisant l’incision au niveau de la columelle qui est la paroi qui sépare les narines. A savoir également que des incisions externes sont généralement pratiquées pour réaliser une rhinoplastie Paris secondaire. Ainsi, c’est grâce à ces incisions que le chirurgien va pouvoir découvrir la structure osseuse et la partie cartilagineuse, protégée par la peau extérieure et la muqueuse intérieure.

La rhinoplastie Paris : les actes chirurgicaux portant sur la structure du nez

Dès lors que la structure ostéocartilagineuse du nez est isolée, le chirurgien en rhinoplastie Paris peut maintenant continuer par les actes de rectifications nécessaires. Pour refaçonner le nez suivant les attentes du patient, le chirurgien peut avoir recours à divers procédés. Le choix de ces derniers dépend essentiellement des corrections à apporter. Néanmoins, chaque chirurgien peut aussi avoir ses propres préférences techniques pour raccourcir un nez, affiner une pointe, rétrécir les narines ou réduire les cornets. Pour réaliser un redressage de cloisons nasales ou soutenir une partie de la structure, il est possible que des greffons cartilagineux soient prélevés. Ces derniers vont également permettre de combler la dépression d’un nez vide ou d’embellir la pointe du nez. Après que les corrections programmées par la rhinoplastie Paris aient été réalisées, les incisions peuvent ensuite être suturées. Généralement, les fils utilisés pour les points de suture sont résorbables. Divers matériaux absorbants peuvent aussi être utilisés pour mécher les fosses nasales et des bandelettes adhésives vont permettre de modeler la surface du nez. Afin de permettre un maintien optimal du nez, tout en le protégeant, il est également nécessaire de poser une attelle en plâtre, en plastique ou en métal.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required